Dernières Chroniques



lundi 30 mai 2016

Kamisama Hajimemashita


Nanami est une jeune fille qui perd le dernier membre de sa famille et son toit dans la même soirée. Errant dans la rue à la recherche d'un endroit où dormir, elle croise le chemin de Mikage, un homme étrange, qui à la fin de la conversation, l'embrasse sur le front avant de lui indiquer le chemin vers un vieux sanctuaire où elle pourra s'installer.
Lorsqu'elle arrive sur place, Nanami est accueillie par deux esprits protecteurs du temple et un arrogant homme-renard nommé Tomoe. Ils lui révèlent alors qu'elle est vraisemblablement la nouvelle Divinité de la Terre et gestionnaire du lieu de culte. Si les deux esprits l'acceptent avec joie, il en va autrement pour Tomoe qui la considère avec mépris: Nanami n'est qu'une faible humaine indigne de ses services de familier.
S'ensuivent ensuite douzes épisodes de péripéties pour la jeune femme qui découvre un monde nouveau, avec alliés et ennemis inattendus. Sans oublier sa relation mouvementée avec Tomoe, source de nombreuses situations humoristiques.



Ok, j'ai tout simplement adoré cet animé! 

Le premier épisode m'a laissé un peu sceptique, avec la découverte de l'intrigue et des personnages. Tomoe m'était antipathique au possible, même si néanmoins doté d'une répartie jouissive. Nanami ne se laisse cependant pas démonter pour autant et se bat pour prouver qu'elle mérite d'être au temple. Elle aussi sait faire preuve de cinglants traits d'esprit pour remettre ce renard à sa place. 
Il faut savoir que le duo (duel, c'est selon XD) Nanami/Tomoe constitue à 80% l'attrait de l'animé tant leur relation va évoluer, allant du dédain à l'attirance. Seulement, forcément, il y a des interdits qui viennent pimenter un peu le tout. Et puis, Tomoe est vraiment une tête de mule, tandis que Nanami admet volontiers ses sentiments. La tension amoureuse s'établit au fur et à mesure et est franchement crédible. J'ai eu pas mal de palpitations cardiaques!
L'humour est également très présent. J'ai éclaté de rire à plusieurs reprises tant j'étais à fond dans les situations cocasses. 
Malgré la multitude de personnages secondaires, l'animé ne se perd pas, suivant un fil conducteur passionnant, avec un rôle décisif pour chacun. D'ailleurs, on en apprend davantage sur les personnages grâce à de très intéressants flash-backs, avec des explications sur leurs passé.
La magie est bien sûr un élément clé de l'univers et de l'évolution personnelle de Nanami, puisqu'elle va découvrir les us et coutumes de Divinités mais aussi apprendre à contrer le Mal avec des sortilèges.

Kamisama Hajimeshita est un animé sans prise de tête, passionnant et hilarant, avec un univers qui lui est propre et des personnages sublimes. Révélations et bouleversements sont au programme. Douze épisodes, c'est vraiment trop court! C'est un gros gros coup de cœur pour moi!

Note globale: 10 /10.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...