Dernières Chroniques



lundi 21 mars 2016

Torsepied


Auteur: Ellen POTTER
Éditeur: Alice Deuzio
Nombre de pages: 350
Date de parution: 2014
Prix: 14€
Genre littéraire: Drame / Jeunesse
Tranche d'âge visée: à partir de 13 ans

Résumé

Comme j'ai déjà écrit toute l'histoire, autant aller jusqu'au bout et me coltiner moi-même le résumé... Papa a encore dû nous quitter pour peindre le portrait d'un énième souverain déchu. La bonne nouvelle, c'est qu'il nous a envoyés chez sa cousine Angela à Londres et pas chez cette affreuse Mrs. Carnival et son furoncle. La mauvaise, c'est qu'Angela était en fait... A Berlin ! Et pourquoi notre mère ne pouvait-elle pas nous garder ? Eh bien, parce qu'elle a mystérieusement disparu il y a plusieurs années - d'ailleurs, depuis, tout le village nous regarde bizarrement, un peu comme si on était responsables. Après quelques frayeurs lors de l'exploration de la capitale anglaise, nous, les enfants Cherchemidi, avons décidé de prolonger l'aventure chez notre grand-tante Haddie, à Somnol-sur-Mer, en attendant le retour de notre père. Somnol-sur-Mer, c'est aussi la ville de l'étrange famille Torsepied et les plus folles rumeurs circulent à propos de leurs enfants... Il me semble indispensable d'enquêter nous-mêmes à ce sujet.



Originalité: 5 /5.
Qualité de l'écriture: 5 /5.
Psychologie des personnages: 5 /5.
Immersion dans le récit: 4 /5.

Mon avis

Comme vous avez pu le deviner à la lecture du résumé, l'histoire est narrée du point de vue de l'un des trois principaux protagonistes et ce n'est vraiment que vers la toute fin que l'on devine lequel. Ce mode de narration est très original et apporte une touche tantôt cocasse tantôt humoristique. Et comme ce personnage n'a pas forcément envie que l'on devine qui il est, les pensées et actions des personnages sont retranscrites de façon à ce que l'on se pose la question de l'identité du narrateur à chaque indice qui nous est donné.

La plume de l'auteur est invisible tant j'en suis vraiment venue à penser que c'était un enfant qui racontait l'histoire. D'ailleurs, celui-ci s'adresse parfois au lecteur pour le mettre en garde, donnant forme à cet être fictionnel. Par contre, si le tout est assez jeunesse, j'ai trouvé que certains termes étaient assez difficile pour la compréhension de trop jeunes enfants. Cela dit, c'est comme ça que l'on enrichit son vocabulaire.

La couverture représente les enfants de la famille Cherchemidi, et ce n'est qu'à la moitié du roman que j'ai remarqué les jambes d'un autre personnage dans l'arbre. L'illustration est très belle et m'a permis d'imaginer les personnages facilement.
Lucia est une jeune fille qui ne se laisse pas faire, quitte à se montrer hargneuse. Si l'assurance de Max, son petit frère, l'énerve, elle se montre très protectrice envers Otto, son grand frère atteint de mutisme depuis la disparition de leur mère. Ils forment même un duo assez fusionnel.
Max est la tête pensante, toujours plongé dans ses réflexions et à vouloir démêler le vrai du faux. Si ses conclusions sont souvent justes, il n'est pas orgueilleux pour autant, seulement têtu.
Otto est bien plus discret et réservé. Il ne communique que par langage des signes et porte de tous temps ce foulard noir brodé autour du cou, dissimulant à demi son visage. Il est passionné par les curiosités de ce monde.

Leurs péripéties sont extravagantes, tout comme certains personnages qu'ils vont rencontrer. C'est d'ailleurs ce qui fait la richesse du roman. A vrai dire, l'on entre dans le vif du sujet et dans la quête de l'enfant Torsepied qu'à la moitié du livre. Aussi, j'ai trouvé la première partie assez longue, même si elle met en place l'intrigue et présente les divers personnages. En fait, c'est vraiment tout un récit de A à Z qui est narré donc avec ses passages captivants et d'autres moins accrocheurs. Aussi j'ai mis pas mal de temps à le lire. Ce n'est que le dernier tiers qui m'a tenu en haleine et dès lors, je l'ai fini d'une traite.

La fin m'a vraiment surprise, dans le bon sens. Même si la révélation finale clos rapidement le récit, je l'ai beaucoup aimée. Elle apporte enfin une réponse cruciale avec beaucoup de poésie. Le retournement de situation m'a complètement séduite. 

Torsepied est un roman original, avec un ton et des personnages décalés et une intrigue comme vous n'en avez jamais lue, combinant humour, mystère et frisson.

Note globale: 8 /10.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...