Dernières Chroniques



lundi 7 septembre 2015

Endgame T1



Auteurs: James FREY & Nils JOHNSON-SHELTON
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Nombre de pages: 544
Date de parution: 09.10.2014
Prix: 19€90
Genre littéraire: Action / Aventure
Tranche d'âge visée: à partir de 15 ans
 
Résumé
   
ENDGAME EST UNE RÉALITÉ. ENDGAME A COMMENCÉ.
  
Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées,
choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. 
Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. 
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus.
Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels.
Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin,
selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Il n'y aura qu'un seul vainqueur.


 
Originalité: 4 /5.
Qualité de l'écriture: 4 /5.
Psychologie des personnages: 3,5 /5.
Immersion dans le récit: 4 /5.
 
Mon avis
 
Endgame est un roman au résumé très ambitieux. Qui plus est, d'en faire une énigme réelle mondiale, cela ajoute incontestablement du cachet au livre.
 
Je m'attendais un peu à une sorte de Hunger Games, avec tous ces jeunes qui doivent se tuer les uns les autres. Au final, leur mission est bien identique: éradiquer les autres pour être le seul survivant. Hors, le récit des événements est complètement différent et la raison du pourquoi également.
 
Les chapitres sont courts et alternent entre les points de vue des douze participants, procurant du dynamisme au récit: on n'a pas le temps de s'ennuyer.
 
Les personnages sont identifiables et crédibles, leurs actions parfois moins. La plupart ne cesse de se répéter qu'ils sont les plus forts, qu'ils vont tous les anéantir et au final, beaucoup (trop) d'alliances voient le jour, contre-disant leurs propos. C'est qu'à force, on attend qu'ils se zigouillent, mais non. J'ai trouvé que ça décrédibilisait le récit tout entier.
 
Quant au style de l'écriture, je n'ai pas aimé toutes ces répétitions, visant à renforcer la gravité du fait qu'"Endgame a commencé; ce qui sera, sera". Au bout d'un moment, là encore, trop c'est trop et c'est l'effet inverse qui s'est produit: ça m'a barbé, c'est bon, aboule-le ton Endgame!
A part ça, la plume est agréable et fluide.
 
Plusieurs romances voient également le jour, adoucissant ce jeu mortel. J'ai trouvé que cela handicapait l'histoire plus qu'autre chose. Je veux dire que tant de fois, ces répétitions nous font comprendre que l'heure est grave et qu'ils vont tous se charcuter et voilà que les auteurs ajoutent des petits cœurs et des paillettes. Les romances en elles-mêmes étaient bien écrites, malgré le triangle amoureux. C'est juste le contraste entre ce que les auteurs écrivent et au final, ce qu'ils racontent.
 
Il y a une touche de surnaturel, forcément, pour justifier ce Jeu. Si l'on découvre en même temps que les protagonistes les réponses aux énigmes, j'aurai aimé en découvrir davantage sur les instigateurs de cette mascarade. Peut-être dans le prochain tome.
 
En définitive, mon avis est mitigé sur ce roman. J'en avais entendu parler et en attendait trop. J'ai donc été déçue. Qui plus est, le ton du roman est tout de même assez jeunesse, en dépit des événements narrés. Je pense tout de même lire la suite.
 
Note globale: 7,5 /10.
  
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...