Dernières Chroniques



lundi 24 août 2015

Multiversum T1


Auteur: Leonardo PATRIGNANI
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Nombre de pages: 336
Date de parution: 07.05.2013
Prix: 15€
Genre littéraire: Fantastique
Tranche d'âge visée: à partir de 14 ans
 
Résumé
 
Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ne se sont jamais vus pourtant ils se connaissent
depuis toujours, unis par un lien télépathique très fort. Le jour où ils cherchent à se rencontrer,
ils découvrent qu'il existe une infinité d'univers parallèles et que la réalité qui les entoure
n'est qu'une de ces multiples dimensions. Parviendront-ils à se rejoindre tandis que
leur destin semble lié à celui, inéluctable, de la Terre?
Existe-t-il un monde où vivre leur amour ?
 
 
Originalité: 5 /5.
Qualité de l'écriture: 4,5 /5.
Psychologie des personnages: 3 /5.
Immersion dans le récit: 2,5 /5.
 
Mon avis
 
Ce premier tome me laisse un arrière goût mitigé. Pourtant, tous les ingrédients sont là. Le fait est que j'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire et qu'il m'aura fallu parcourir la moitié du livre pour enfin l'apprécier pleinement.
 
L'écriture en elle-même est bonne. L'intrigue est alambiquée, puisqu'elle mélange passé et présent, monde d'Alex et monde de Jenny, ainsi qu'une multitude d'autres univers. Pour ma part, je ne me suis pas perdue du tout. Le récit était très clair, ce qui n'a pas gâché ma compréhension.
 
L'exploration de mondes parallèles qui sont en fait semblables au nôtre, ça n'a rien de palpitant non plus. Il aurait fallu qu'ils soient plus extravagants pour que ça me plaise. D'ailleurs, j'ai bien aimé les passages où Alex se retrouve dans un corps qui ne lui appartient pas. C'était intéressant.
 
Ce qui m'a déplu, c'est que les réponses arrivent si tardivement, que les personnages, qui ne se sont jamais vus, mettent tant de temps à se rencontrer. Et lorsqu'ils le font, ils expriment enfin leur amour, comme si c'était une évidence.
 
La romance ne m'a pas dérangée, non. J'ai trouvé leurs comportements crédibles (sauf lorsque l'on se rappelle que ce ne sont que des enfants). En fait, c'est tout simplement que je me suis un peu ennuyée.
 
Alex a tendance à être impulsif: tout ce qu'il fait dans ce roman, tout ce qu'il entreprend, c'est pour retrouver Jenny. A la fin, lorsqu'il quitte ses parents, je l'ai trouvé sans cœur. C'était trop gros, il était trop détaché.
 
Jenny, elle, se sent perdue. Elle se raccroche à Alex, qui percute très vite sur leurs capacités extraordinaires et leur but. Il la rassure. Mais elle n'est pas en reste: jenny fait également preuve de beaucoup de sang-froid.
 
Si ce que ressentent les personnages est bien détaillé, je ne les ai pour autant pas trouvé très intéressants, malgré leurs passés respectifs bien évoqués.
 
En positif, je retiendrai l'enchevêtrement des souvenirs et du présent, qui à la manière d'un puzzle, s'assemblent progressivement. L'originalité du roman est également un point fort.
 
Note globale: 6,5 /10.
 
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...