Dernières Chroniques



lundi 3 août 2015

La Sélection T1


Auteur: Kiera CASS
Éditeur: Robert LAFFONT
Nombre de pages: 324
Date de parution: 05.2013
Prix: 16€90
Genre littéraire: Romance / Dystopie
Tranche d'âge visée: à partir de 12 ans
 

Résumé
 
Elles étaient trente-cinq candidates, elles ne sont plus que six...
Ces jeunes filles font désormais partie de l'Élite et chacune est prête à tout 
pour conquérir le coeur du Prince Maxon et être couronnée Princesse d'Illéa.
 
La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais
l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ?
Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux
à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système
de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon
viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais,
et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales...
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées,
America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision
qui changera à jamais sa vie...
 
 
Originalité: 3,5 /5.
Qualité de l'écriture: 5 /5.
Psychologie des personnages: 3,5 /5.
Immersion dans le récit: 5 /5.
 
Mon avis
 
Le roman La Sélection se qualifie ainsi, à mon goût: divertissant mais pas exceptionnel.
 
L'écriture simpliste rend l'histoire captivante. Les personnages sont intéressants et les péripéties alternent entre action et romance, ce qui constitue un équilibre parfait.
 
America est une héroïne à laquelle on s'attache rapidement: elle est amoureuse d'un homme et prête à tout pour lui, y compris à renoncer aux maigres privilèges que lui offre sa caste. Elle souhaiterai pouvoir aider sa famille à gagner plus d'argent, et travaille déjà beaucoup malgré tout en tant que musicienne et chanteuse chevronnée.
Mais pas au prix de son bonheur, ni de son futur. Et l'avenir, elle le voit avec Aspen.
 
Lorsqu'elle intègre le palais royal, elle est loin de se douter que Maxon, le prince, est en réalité un charmant jeune homme. Sa timidité vis-à-vis de la gent féminine n'en est que plus touchante, preuve de sa sincérité.
 
Le langage soutenu des dialogues donne le ton: nous sommes au sein de l'aristocratie. La petite America va avoir du mal à s'intégrer, au début seulement. Et son caractère franc et naturel est justement ce qui va attirer l'œil du prince et faire chavirer son cœur.
 
La romance est crédible, puisqu'elle se construit peu à peu et qu'America ne tire pas non plus un trait sur Aspen. Si le prince se montre parfois distant avec elle, c'est pour mieux remplir ses obligations de "bachelor" ;) et courtiser les autres prétendantes. Celles-ci forment d'ailleurs un panel éclectique, venant toutes de castes différentes et aux personnalités amicales ou au contraire, antipathiques.
 
Le palais se fait régulièrement attaquer par des Renégats, du Nord ou du Sud. Cependant, je regrette de ne pas en savoir davantage sur leurs réelles intentions, et les deux attaques constituent une analogie, sans réponse à la clé. Car si le nouveau gouvernement mis en place est bien évoqué, nous en savons peu sur ces factions rebelles: qui sont-ils? Que veulent-ils et pourquoi?
 
J'ai passé un agréable moment de détente avec ce roman, fini assez rapidement. Je lirai la suite avec plaisir.
 
Note globale: 8 /10.
 
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...