Dernières Chroniques



mercredi 25 mai 2016

Les Chasseurs d'âmes T4: Horizon - Une saga décevante


Auteur: Alyson NOËL
Éditeur: Michel Lafon
400 pages
Paru en poche le 10.03.2016
6€60
Fantastique
A partir de 14 ans

Résumé

Daire est la dernière Chasseuse d'âmes. Depuis la mort de sa grand-mère,
c'est à elle que revient la lourde responsabilité de détruire les maléfiques Richter.
Mais comment pourrait-elle s'y résoudre, alors que son amour, Dace, est l'un d'entre eux ? 
Dace mène de son côté un combat contre le démon qui s'empare de lui et
menace de le faire sombrer à jamais dans les ténèbres. 
La magie les a unis avant de les séparer.

Sauront-ils se retrouver avant que la malédiction des Richter ne scelle leur destin ?



Originalité: 2 /5.
Qualité de l'écriture: 3,5 /5.
Psychologie des personnages: 3 /5.
Immersion dans le récit: 3 /5.

Mon avis

Pour un dernier tome, quel dommage de constater que tous les défauts relevés dans les précédents sont à nouveau présents. Au final, cette saga s'avère décevante. C'est comme si l'auteur avait écrit chacun des quatre tomes indépendamment des autres, sans aucun fil conducteur, aucun élément reliant les péripéties et apportant du dynamisme, une évolution et une intrigue palpitante.

Ce dernier tome s'avère plus plat et creux que son prédécesseur (oui oui c'est possible), dans lequel nous avions tout de même droit à de nouveaux personnages pour relancer l'histoire. Pour autant, ici, je me suis ennuyée. Malgré et à cause des nombreux différents points de vue, j'ai trouvé que certains d'entre eux ne servaient à rien et les chapitres qui leurs étaient consacrés plutôt bidons, comme pour combler les vides.

Je ne me suis plus étonné de constater que l'histoire commence comme les trois autres tomes ont commencé: avec pour mission de se débarrasser des Richter. Il faut dire qu'à chaque fois, Daire se faisait avoir comme une bleue, ne parvenant jamais à ses fins et perdant au passage, à cause de son manque de discernement/jugeote, des êtres chers.
Eh bien ce tome-ci ne fait pas exception: elle tombe à pied joint dans le piège et ce, malgré tous les avertissements qu'elle reçoit! Tous ses amis sont contre son raisonnement, mais non, elle décide de suivre son instinct (son instinct ne supporte plus Daire, on dirait. Un peu comme le lecteur...). De ce fait, elle fait encore une fois tout foirer et s'approche dangereusement de la mort. Encore.

Et puis, le problème avec le fait de recommencer encore et toujours la même intrigue, avec déjà trois tomes au compteur, c'est que l'on se lasse de la problématique (éliminer la menace Richter) et qu'en plus, on a droit à des dialogues bien redondants, déjà vus et revus. Super lourd.
Sans parler de la résolution de ce fameux problème. Ok, on assiste à une métamorphose ô combien spectaculaire mais à part ça, ce ne sont pas (et en définitive, ça n'aura jamais été grâce à eux) les pouvoirs de Daire qui sauvent la situation, mais l'Amour, svp...l'Amour non mais sans déconner!
Une bonne fin bien niaise comme on les aime!

L'épilogue annonce une nouvelle lutte à venir mais honnêtement je m'en fous. J'estime avoir été déjà bien sympa de suivre leurs aventures jusque là.

L'auteur a clairement pris les lecteurs pour des jambons en ne se creusant pas des masses les méninges. Trop de longueurs, trop de répétitions de tout...Ce tome-ci est le tome de trop. Je suis vraiment déçue car à la base, j'aimais vraiment beaucoup l'univers qui malheureusement n'aura pas été assez exploité. Les personnages en deviennent antipathiques.

Mon ressenti global est donc franchement mitigé. Allez vite, prochaine lecture,s'il vous plaît.

Note globale: 6 /10.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...