Dernières Chroniques



lundi 7 décembre 2015

Half Bad T1: Traque blanche


Auteur: Sally GREEN
Éditeur: Milan
Nombre de pages: 385
Date de parution: 24.09.2014
Prix: 16€90
Genre littéraire: Urban fantasy
Tranche d'âge visée: à partir de 12 ans

Résumé

Notre monde abrite des sorciers. Des sorciers blancs, qui sont bons.
Et des noirs, qui incarnent le mal. Au milieu, il y a Nathan.
Nathan, dont le père est le plus puissant des sorciers noirs.
Et dont la mère, grande sorcière blanche, est maintenant morte.

Nathan fait peur, car il est différent. Bon ? Mauvais ? Nul ne le sait.

À tel point que le Conseil des sorciers blancs lui enlève de plus en plus de libertés.
Pour finir par l’enfermer et le torturer.
Nathan sait qu’il doit s’échapper avant ses 17 ans.
Car, à 17 ans, tous les sorciers reçoivent leur don à travers une cérémonie.
Et le seul à pouvoir pratiquer cette cérémonie est Marcus, son père.
Nathan parvient à s’échapper, mais le plus dur reste à faire : retrouver son père.
Comment faire quand tout le monde vous traque et que vous ne pouvez avoir confiance en personne ?



Originalité: 4 /5.
Qualité de l'écriture: 5 /5.
Psychologie des personnages: 4 /5.
Immersion dans le récit: 4,5 /5.

Mon avis

J'avais peur que ce soit résolument "jeunesse" et en fait, pas du tout. Le ton est très mature. J'ai été agréablement surprise par ce roman et sa qualité, que ce soit au niveau de l'écriture ou de l'intrigue.
La plume de l'auteur est efficace et va droit au but. Les chapitres sont relativement courts, dynamisant le récit. J'ai trouvé le roman très bien construit.

La première partie est assez surprenante, puisque l'auteur utilise le pronom "tu" pour décrire les événements, incluant le lecteur dans l'expérience de Nathan, ce qui nous met dans sa peau. Cela m'a un peu dérangé, étant donné que je n'ai pas l'habitude. Pour autant, j'ai trouvé que cela était pertinent et cohérent, donnant un effet de style. On partage pendant un instant les dures conditions de vie du personnage principal.

La seconde partie et la majorité du roman sont narrées à la première personne du singulier. Elle est consacrée au passé de Nathan, avant qu'il ne soit emprisonné. J'ai adoré le découvrir ainsi que tous les personnages qui l'entourent. Il est victime de persécutions, que ce soit dans sa propre famille ou en dehors, et ce depuis son enfance. J'ai trouvé cela très dur mais en même temps tout à fait réaliste. Il n'y a pas de surenchère de violence, au contraire, j'ai trouvé que celle-ci était employée de façon juste, simplement afin d'exprimer le ressenti de Nathan et les conséquences de ces brimades sur sa psychologie actuelle.

Ses relations avec sa famille, mis à part Jessica, sont très touchantes, surtout compte tenu des funestes événements qui se sont produits par le passé. Leurs relations n'en sont que plus émouvantes.
La petite histoire d'amour est aussi très bien construite car en quelques chapitres, elle s'étale sur plusieurs années et est donc progressive.

La troisième partie se concentre sur sa captivité. Sa relation avec la geôlière est complexe et intéressante. L'on en apprend davantage sur les ancêtres de Nathan et sur le Conseil.
Je vous laisse la surprise pour la suite mais honnêtement, j'ai été captivée par l'histoire, qui ne révolutionne pas le genre, mais qui est tout de même brillante.

Les relations entre les personnages sont savamment travaillées, leurs psychologie également. Je les ai tous trouvés très riches et constituent à mon sens un atout majeur de ce roman.
Les péripéties sont prenantes. Je me suis identifiée à Nathan, qui se pose des milliards de questions son père, sur qui il est véritablement. Est-il bon ou mauvais? Blanc ou Noir? Censé représenter le Bien, le Conseil fait pourtant preuve d'une moralité douteuse.

J'ai hâte de lire la suite, surtout avec cette fin démentielle. Half Bad est un savant mélange d'action, de magie mais également de réflexion sur l'identité et sur le bien et le mal. Très bonne lecture.

Note globale: 8 /10.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...