Dernières Chroniques



vendredi 20 novembre 2015

Nos faces cachées


Auteur: Amy HARMON
Editeur: Robert Laffont
Nombre de pages: 450
Date de parution: 22.01.2015
Prix: 17€90
Genre littéraire: Drame
Tranche d'âge visée: à partir de 14 ans


Résumé

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve
en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans.
Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle.
Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être...Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre.
L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire.
L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...



Originalité: 4,5 /5.
Qualité de l'écriture: 5 /5.
Psychologie des personnages: 5 /5.
Immersion dans le récit: 5 /5.

Mon avis

J'ai adoré ce roman. Il m'a émue aux larmes à plusieurs reprises. Une fois, c'est déjà chose rare.

L'écriture est irréprochable, si ce n'est l'inconvénient de la narration omnisciente, avec parfois un manque de distinction entre les protagonistes à cause des articles ou démonstratifs. A part ce point mineur, j'ai largement été séduite.

Tout d'abord, l'histoire s'étale sur plusieurs années, commençant à la rentrée des classes en 2001, avec l'évocation des terribles attentats qui ont ébranlés le monde entier. Cette tragédie servira de déclencheur puisqu'elle marque le départ de plusieurs protagonistes.

Tout le long du récit, des flashbacks s'insèrent dans l'intrigue, faisant écho à un événement qui se produit dans le présent et qui permet au lecteur d'en savoir plus sur les relations des personnages et leurs psychologie.
Le roman est très bien construit à ce niveau-là, sachant que ces souvenirs referont surface dans les années/pages à venir, ce qui contribue grandement à la portée émotionnelle de l'histoire.

Que dire des personnages principaux: Fern, Bailey et Ambrose. A vrai dire, c'est toute la ville de Hannah Lake qui est intéressante.
Fern est une jeune fille qui se voit et est considérée comme un vilain petit canard: elle a une chevelure rousse en pétard, un appareil dentaire, pas de formes, etc. Son meilleur ami n'est autre que son voisin et cousin Bailey, qui lui est atteint de la myopathie de Duchenne (la dégénérescence ou l'atrophie musculaire).
Tous deux forment un duo étrange, lui à faire des blagues dans son fauteuil, elle à se tenir fidèlement à ses côtés, rêveuse.
Car oui, elle est amoureuse de la superstar du lycée: le beau et indétrônable champion de lutte Ambrose Young. L'inaccessible Ambrose Young. C'est à peine si il lui accorde un regard, jusqu'à ce qu'un malheureux quiproquo change la donne.
Et puis, il décide de s'enrôler dans l'armée.

Si au début, il apparaît comme superficiel, Ambrose révèle peu à peu ses sentiments et son humanité, ses failles et faiblesses.
La fraternité dont il fait preuve envers ses amis et vice-versa est touchante et j'ai adoré tous les découvrir. Les passages qui leurs étaient consacrés étaient justes, oscillant entre tristesse et humour. C'est à vrai dire quelque chose qui se dégage même de tout le roman.

Si je me suis identifiée à Fern, j'ai adoré Bailey. Il est conscient de l'épée de Damoclès qui est au dessus de sa tête mais cela ne l'empêche pas de vivre sa vie à fond.

Le ton du roman alterne entre poésie, amour et amitié, tristesse et rire. J'ai trouvé la construction et l'écriture brillante. C'est un livre que je recommande vivement. Beaucoup, beaucoup d'émotions. Passez votre chemin si vous  préférez de l'action.

Note globale: 10 /10.
 
 
http://mutietseslivres.com/2015/10/01/challenge-jeunesse-young-adult-5/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...