Dernières Chroniques



mercredi 18 novembre 2015

Le cercle des 17


Auteur: Richard Paul EVANS
Editeur: PKJ
Nombre de pages: 480
Date de parution: 05.06.2014
Prix: 17€90
Genre littéraire: Fantastique
Tranche d'âge visée: à partir de 8 ans


Résumé

Michael Vey possède des super-pouvoirs.
D'un seul geste, il peut envoyer des décharges électriques de plusieurs milliers de volts.
Pratique, quand on est harcelé par les caïds du lycée et atteint de tics embarrassants.
Michael se croit seul... avant de découvrir que Taylor, ravissante pom-pom girl,
est elle aussi «électrique». À peine commencent-ils à comprendre leur secret qu'une mystérieuse organisation, convoitant les pouvoirs des deux adolescents, les prend en chasse...      
    


Originalité: 2 /5.
Qualité de l'écriture: 3 /5.
Psychologie des personnages: 1,5 /5.
Immersion dans le récit: 2 /5.

Mon avis

Le cercle des 17 est avant tout un livre jeunesse. C'est certainement ce qui fait que je n'ai pas accroché.

L'intrigue est assez commune et dans le même genre, j'avais lu Prémonitions, de L.J. SMITH, qui raconte l'histoire de plusieurs jeunes ayant des pouvoirs qui intègrent une académie aux desseins plutôt suspects.
Ici, c'est exactement pareil, en moins développé, moins prenant.

L'écriture est franchement simplette et les péripéties ennuyeuses. Même les dialogues sont vides de sens et sans intérêt.

Si les personnages sont tout de même attachants, leurs psychologie est superficielle et ils manquent cruellement de crédibilité. Michael passe de la victime paria à leader charismatique en un clin d'œil (ou plutôt plusieurs haha !), Taylor est l'archétype de la pom-pom girl pour qui tout le monde craque et Ostin fait figure de geek qui sauve la mise.
Que dire de Jack et Wade qui retournent leur veste aussi facilement, tout comme Zeus. Trop facile.

Le dernier acte, soit l'évasion, est brouillon. Le pouvoir de Ian est certes très pratique, mais qu'est-ce que je me suis ennuyée à lire Michael lui demander toutes les quatre lignes la position des gardes.

J'ai bien aimé découvrir les pouvoirs de chacun des enfants. Hatch représente bien le côté obscur de la force, rendant le tout bien manichéen. Soit ils sont bons, soit mauvais. Là encore, trop facile et c'est dommage.

Je ne lirai pas la suite de ce roman.

Note globale: 5 /10.


http://mutietseslivres.com/2015/10/01/challenge-jeunesse-young-adult-5/
 


 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...