Dernières Chroniques



vendredi 6 novembre 2015

L'aîné


Auteur: Christopher PAOLINI
Editeur: Bayard
Nombre de pages: 810
Date de parution: 04.03.2010
Prix: 10€90 en poche
Genre littéraire: Fantasy
Tranche d'âge visée: à partir de 15 ans
 

Résumé
 
Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dûr
que des Urgals attaquent de nouveau et tuent le chef des Vardens... Nasuada, sa fille,
est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira
un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils recevront
les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l'Infirme Inchangé.
Pendant ce temps, Roran, le cousin d'Eragon, organise la défense de son village
contre les Ra'zacs. Le jeune homme est persuadé qu'ils veulent récupérer la mystérieuse pierre
trouvée par Eragon sur la Crète. De son côté, le royaume du Surda est toujours en lutte
contre l'Empire de Galbatorix. Eragon, Roran, les Vardens et les rebelles du Surda
poursuivent désormais un seul et même but : détruire les forces du Mal.
 
 
Originalité: 4,5 /5.
Qualité de l'écriture: 4,5 /5.
Psychologie des personnages: 4 /5.
Immersion dans le récit: 4,5 /5.
 
Mon avis
 
J'ai pris beaucoup plus de plaisir à lire ce tome que le premier. Sans doute à cause de l'ombre du film qui planait dans mon esprit avec Eragon, et que par conséquent, l'effet de surprise était largement amoindri. Ici, l'intrigue est nouvelle. J'ai adoré replonger dans l'univers et découvrir l'évolution des personnages, bien qu'elle soit laborieuse pour Eragon et Saphira.
 
Je suis vraiment impressionnée par la qualité de l'écriture, par le fait que les longs chapitres réussissent tout de même à me tenir en haleine. Je pense que c'est grâce aux changements de narrateurs. En effet, Roran et Nasuada ont cette fois des chapitres qui leurs sont dédiés et qui nous permettent de nous immiscer dans leurs têtes. Je dois avouer que j'ai beaucoup aimé Roran et compatis à sa situation. Le fait qu'il devienne un personnage si sombre et redouté sert sa détermination à retrouver sa bien-aimée. La transformation, bien que cruelle, apparaît comme étant justifiée. Je n'ai pu m'empêcher d'éprouver de la sympathie à son égard et l'ai trouvé très brave.
 
Eragon fait toujours des caprices de temps à autre, ce qui m'a déplu au début, puis, au fur et à mesure, il mûrit. Il en vient à réviser ses jugements hâtifs et à porter un regard plus mature sur les choses.
Saphira aussi est imparfaite. Elle montre beaucoup de traits d'humeur humains, au final. Après une courte rupture, le dragonnier et sa monture vont se rallier, plus forts que jamais et pour notre plus grand plaisir, puisqu'on a envie de voir de quoi ils sont capables après leur formation accélérée.
Malheureusement, j'ai été déçue à ce niveau là lors du twist final. Si des révélations importantes et qui laissent présager un futur tumultueux sont faites, Eragon s'avère aussi impuissant qu'une mouche prise dans une toile d'araignée...
 
L'incursion chez les elfes réserve aussi son lot de surprises! Bien que la formation d'Eragon s'étale sur une longue durée, je ne me suis pas ennuyée du tout, ayant à chaque chapitre ma dose de secrets dévoilés accompagnée d'un peu d'action et d'amour transi.
D'ailleurs, j'ai trouvé Eragon assez pathétique vis à vis d'Arya. J'espère de tout cœur qu'il passera à autre chose et rencontrera, si ça se trouve, une autre personne issue de la noblesse qui lui correspondra davantage.
 
Tout s'accélère dans les derniers chapitres, avec une première bataille livrée contre l'armée de Galbatorix et le retour d'un personnage que l'on croyait mort (enfin tous les personnages étaient crédules sauf nous lecteurs, bien sûr).
Les scènes de stratégie entre bataille et magie ont bien retranscrites, ce qui n'est pas évident lorsque l'on tient compte du nombre de personnages et de la relation particulière Eragon/Saphira.
 
En définitive, je tire mon chapeau à l'auteur, qui me donne très envie de me plonger dans la suite des aventures d'Eragon et Roran. Je ne peux que conseiller cet ouvrage aux derniers réfractaires tels que moi qui n'auraient pas pris le temps de s'immerger dans cette épopée. Il n'est pas trop tard.
 
Note globale: 8 /10.
 
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...