Dernières Chroniques



mardi 5 mai 2015

Call of Survival



Il s’agit d’un rêve imbriqué datant de février dernier 2015.

Je suis dans un bus en sorite éducative. Il y a Marie, une amie, et des coéquipiers du handball. Mais également d'autres personnes encore dont Buffy (oui THE tueuse de vampire). Il fait nuit et le trajet est encore long. Je ne tarde pas à m'endormir.
Je me réveille ensuite dans un village de campagne : de grandes maisons clôturées s’ensuivent, bordées d’un chemin menant au centre ville. Je ne tarde pas à croiser des habitants. Ils font comme si de rien n'était et vaquent à leurs occupations. Mais leurs regards en coin me glacent le sang tant ils sont emprunts de vicissitude. 


Et puis, la chasse à l'homme commence. Je passe ce rêve à courir pour tenter d'échapper à ces hommes, femmes et même enfants qui tentent de m'attraper avec une détermination sans faille. Je traverse d'innombrables maisons avec des décors et ambiances différentes. Il y a cette maison par laquelle j'arrive de l'étage. Au bas des escaliers en bois, dans un grand salon dépouillé, un rhinocéros monte la garde.


Plus tard, dans une autre maison, j'essaye tant bien que mal de me faire discrète mais le propriétaire me trouve. Il me parle d'un ton rassurant. Je me laisse amadouer bien que mon instinct me hurle de fuir. Il me fait monter dans la salle de bain. Je devine dans son regard qu'il va me noyer. Au dernier moment, je décide d'écouter ma voix intérieure et m'échappe.
Au détour d'une rue, je découvre un plan et réalise que je suis prisonnière d'une map. Oui, comme dans les jeux vidéos. Celle-ci est découpée en quatre parties: zone jaune, zone rouge, zone verte et zone bleue. Au centre, il y a une place en rond-point sur laquelle je m'adonne, à un moment donné, à une course poursuite en minibus alors que des jumeaux, la trentaine, essayent de m'arrêter.


Ensuite, je retrouve Buffy. Qu'est-ce qu'elle fiche ici? Nous courons nous réfugier dans une maison mais sommes prises au piège dans une pièce où trône un grand buffet ainsi qu'une cheminée. Malgré la panique, je réfléchis afin de trouver une solution.

D'habitude, dans les rêves, lorsque l'on pousse une porte, on change de décor. Surtout lorsque l'on fait un rêve angoissant. Hors, là, ce n'est pas le cas. Chaque porte poussée m'a mené vers une suite logique: cette putain de map est immuable.

Moi, pas. Je peux me transformer. Je peux devenir ce que je souhaite à condition que j'aie suffisamment de conviction. Et si les portes ne m'apportent aucune sortie...
Je me tourne vers le buffet: je vais passer par un tiroir. Impossible qu'il y ait quelque chose de dessiné, de défini si je décide de passer par là. Après explication de mon plan à Buffy, je commence le processus d'auto-persuasion. Je ne suis pas dans un monde physique, je peux me condenser, me réduire à l'état d'âme et m'introduire dans ce tiroir. J'y arrive.
Soudain, je me réveille: je suis dans le bus et cherche immédiatement Buffy du regard. Elle vient de se réveiller en sursaut également. Nous étions bien dans le même rêve.


Après mon réveil, je me suis rendormie et ai rêvé de la suite de la sortie éducative. Je ne me souviens plus de ce rêve-ci.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...