Dernières Chroniques



vendredi 22 septembre 2017

Les Bannis et les Proscrits T1: Le Feu de la Sor'cière


Auteur: James CLEMENS
Éditeur: Milady
546 pages
Paru le 07.11.2008
8€20
Fantasy
A partir de 14 ans

Résumé

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d'Alasea frappé par une malédiction,
trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l'espoir de préserver le bien.
Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite
d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse comprendre son terrible don,
le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire
qu'elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible...
et vers la compagnie d'alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi,
elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux...



Originalité: 4 / 5.
Qualité de l'écriture: 4 /5.
Psychologie des personnages: 4 /5.
Immersion dans le récit: 4 /5.


Mon avis

J'ai bien aimé ce roman qui est un tome introductif. Il met en scène les différents personnages qui vont finir par tous se retrouver vers la fin et composer l'escorte d'Elena vers sa Destinée. Un peu comme la communauté de l'Anneau dans Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R. TOLKIEN.

Le livre est divisé en plusieurs parties dont les personnages abordés diffèrent. Dans l'une, on suit Elena avec au début, la découverte de ses pouvoirs et les conséquences que cela va avoir sur son entourage. Car en effet, très vite, un ennemi apparaît et se met en travers de son chemin. La quiétude de sa vie d'avant est vite renversée par la perte d'êtres chers. Puis, elle rencontre des personnages alliés qui vont l'aider à affronter de puissantes créatures.

Dans les autres parties, nous découvrons Tol'chuk, un ogre qui se fait bannir de son clan et qui va se retrouver à porter une quête visant à la sauvegarde de son peuple.
Nous découvrons également Fardale et Mogweed, deux êtres métamorphes mais dont les capacités sont bloquées à cause d'une malédiction.
Tout ce petit monde va aller de péripéties en péripéties. Si on ne s'ennuie pas, je regrette que l'intrigue soit une simple course-poursuite dans ce tome-ci. Dès les début, Elena est confronté à un duo d'ennemis qui sont en charge de la ramener à leur maître maléfique. D'autres créatures vont s'ajouter, censées être redoutables et meurtrières. Malheureusement, j'ai trouvé qu'elles étaient vaincues bien trop facilement, donc pas très crédibles.

La multitude de personnages rattrape la simplicité de l'intrigue, car on apprend d'où vient chacun d'entre eux, ce qu'ils cherchent et leurs différents pouvoirs. Ils sont bien développés, ont chacun une personnalité propre bien définie. 
Les révélations sur la nature d'Elena, l'origine de la magie et le Mage Noir sont très intéressantes et j'ai très envie d'en apprendre davantage.

Ce premier tome est accrocheur, il pose les bases d'un récit qui s'annonce épique, avec créatures imaginaires et magie destructrice. Elena attise la curiosité: va-t-elle se laisser consumer par sa puissante magie ou va-t-elle parvenir à la contrôler?

Note globale: 7 / 10.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...