Dernières Chroniques



jeudi 2 février 2017

La Maison de la Nuit T4: Rebelle


Auteur: P.C. et Kristin CAST
Éditeur: PKJ
372 pages
Paru le 17.02.2011
15€20
Fantastique
A partir de 13 ans

Résumé

Zoey vit ses jours les plus difficiles depuis qu’elle est entrée à la Maison de la Nuit.
Abandonnée par ses amis, elle n’a plus personne vers qui se tourner. Sauf Aphrodite,
qui lui confie ses terribles visions : Zoey est la seule à pouvoir empêcher Neferet
de déclarer la guerre aux humains… Mais des forces supérieures manacent la jeune vampire :
la nuit, elle est attaquée par des corbeaux terrifiants, qui annoncent peut-être la résurrection
d’un vieux démon. Déterminée à déjouer les plans de la Grande Prêtresse,
Zoey a cruellement besoin d’aide ! Qui sera prêt à la suivre ?



Originalité: 4 /5.
Qualité de l'écriture: 4 /5.
Psychologie des personnages: 3 /5.
Immersion dans le récit: 4,5 /5.

Mon avis

Dans ce tome-ci, Zoey repart de zéro, sans amis ni petits amis. Son seul soutien se nomme Aphrodite, son ancienne ennemie jurée.

J'ai bien aimé l'articulation des différentes intrigues, avec à chaque chapitre son enjeu. J'ai ainsi toujours été curieuse de découvrir la suite des événements et du coup, la lecture de ce tome s'est faite très rapidement.
L'écriture m'a semblé moins brouillonne, davantage maîtrisée, avec l'adjonction d'un nouveau folklore mystique par le biais des origines cherokee de Zoey. La saga avait besoin d'un coup de fouet, de renouveau à mon goût.
Il se passe plus de choses, c'est dynamique et en même temps, la psychologie de Zoey reste bien abordée, apportant des passages d'introspection plus calmes.
Pour autant, je n'adhère toujours pas franchement à la légèreté sentimentale de Zoey, qui continue à douter, à séduire à droite à gauche et à embrasser le premier venu qu'elle trouve beau.

Le personnage qui se détache du lot reste pour moi Aphrodite, qui se révèle petit à petit, quitte à faire de l'ombre à Zoey tant elle devient importante. Sa superficialité feinte cache en fait une jeune femme dégourdie et sensible, pas forcément sûre d'elle. Je me suis davantage attachée à elle qu'aux amis de Zoey qui restent un peu trop stéréotypés ou même plats par rapport aux autres personnages. Ils sont dans une case bien définie et n'en sortent pas.

La nouvelle menace introduite attise la curiosité et l'intérêt. Le final donne envie de lire la suite, avec une Néféret plus en forme que jamais et la concrétisation d'une prophétie macabre. Zoey et ses amis vont avoir du fil à retordre.

Note globale: 6,5 /10.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...