Dernières Chroniques



lundi 27 février 2017

Calendar Girl: Janvier


Auteur: Audrey CARLAN
Editeur: Hugo Roman
160 pages
Paru le 05.01.2017
9€95
New Romance
A partir de 16 ans

Résumé

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne.
Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars,
qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma.
Mia doit ainsi assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et
elle subissent le même sort. Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl.
Suivez les aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville,
une nouvelle vie et un nouvel homme...



Originalité: 3 /5.
Qualité de l'écriture: 4 /5.
Psychologie des personnages: 3 /5.
Immersion dans le récit: 4 /5.

Mon avis

Après une lecture difficile, j'avais envie de quelque chose de plus léger. C'est carrément ce que j'ai trouvé avec ce premier tome de la saga Calendar Girl. Le livre en soit est très fin et se lit tout seul, rapidement. Le propos du roman est simple, pas prise de tête, agrémenté de scènes érotiques ainsi que d'une intrigue basique mais efficace.
On rentre dans le vif du sujet dès les premières pages, donc pas de longueur.

Mia est une jeune femme abstinente depuis un an et dont les hormones vont vite d'affoler pour le beau gosse bien monté (of course) de ce mois de janvier. Elle a du caractère et sait s'affirmer, malgré son cœur de chiffe molle envers les hommes. Souvent déçue et trahie, elle essaye de se construire une carapace pour aller au bout de cette année d'escort, sans tomber amoureuse de chaque mec qu'elle va rencontrer.
Bikeuse, elle a un petit côté rebelle aventureuse très sexy, sans oublier que la nature l'a particulièrement gâtée (of course bis).

On va pas se mentir, c'est certainement du déjà vu / déjà lu mais le cocktail fonctionne. Le roman est addictif. Petit bémol sur le prix que j'estime élevé compte tenu du peu de pages. Je pense lire la suite car je me suis prise au jeu.
Après oui, on peut polémiquer sur le fait que présenter une héroïne escort, ce ne soit pas très sain pour l'image de la femme mais franchement je m'en fous. La tante maquerelle ma bien fait rigoler.

Note globale: 7 /10.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...