Dernières Chroniques



lundi 19 octobre 2015

Intemporia


Auteur: Claire-Lise MARGUIER
Editeur: Le Rouergue
Nombre de pages: 544
Date de parution: 03.09.2014
Prix: 17€50
Genre littéraire: Fantasy
Tranche d'âge visée: à partir de 14 ans


Résumé

Yélana a tué le roi Arden et asservi son royaume par la force.
Maintenant c'est à la paisible communauté de la Plaine qu'elle décide de s'en prendre.
Seul Yoran, jeune chasseur, va lui tenir tête et se lancer dans une quête dangereuse
qui le changera à jamais.



Originalité: 2,5 /5.
Qualité de l'écriture: 4,5 /5.
Psychologie des personnages: 3 /5.
Immersion dans le récit: 3,5 /5.

Mon avis

Le principal attrait de ce roman repose sur une écriture soignée et irréprochable. Les mots sont recherchés et adéquats par rapport au genre littéraire et aux évènements. Cette qualité a facilité ma lecture ou en tout cas, l'a rendue plus agréable.

Car en effet, le roman ne prodigue pas le divertissement nécessaire au lecteur pour que l'on passe un moment mémorable. Très honnêtement, Intemporia ne me restera pas longtemps à l'esprit.

Tout d'abord, je trouve incongru le fait que le premier chapitre en soit un, dans le sens où il m'évoque plus un prologue puisqu'il évoque la naissance de la reine. Le chapitre suivant se déroule des années après et plus jamais l'on ne revient en arrière. Ce n'est pas grand chose mais je me suis fait la remarque. Je me demandais si il y aurait des flash-backs pour nous raconter l'enfance et l'accession au trône de la reine alors qu'en fait pas du tout. Autrement dit, ce premier chapitre fait un peu cheveu sur la soupe.

Passé ce stade, la mise en place est très trèèès longue. Yoran nous raconte sa vie à La Plaine, ses relations avec les gens du village, qui est qui, etc. Puis, il se marie avec Loda, une amie d'enfance. Yoran nous raconte sa nouvelle vie d'homme marié et amoureux, ses escapades dans les bois pour construire sa maison, pour chasser, pêcher...puis lorsqu'il emménage avec son épouse. Enfin, tout ça prend bien trop de pages à mon goût, je pense que ça aurait pu être un peu réduit.

L'élément perturbateur surgit sous forme de maladie: un mal étrange frappe le village. Yoran, contrairement aux aînés du village, décide de ne pas rester les bras croisés. Il s'aventure en dehors du bouclier qui ceint La Plaine pour trouver et contrer la source de la maladie. D'autant plus que Loda est touchée.

Au cours de son périple, Yoran va faire de nombreuses rencontres. Certaines hasardeuses et d'autres heureuses.
Dans tous les cas, l'intrigue est assez linéaire. Pas de rebondissement ni de révélation qui m'ait réellement surprise. Je me suis un peu ennuyée. Certains chapitres traînent en longueur autour d'un événement quelconque, tandis que d'autres traitent de choses plus intéressantes mais qui restent tout de même sommaires.

Yoran fait preuve de courage mais également d'orgueil. Il sait se montrer généreux, mais aussi égoïste. L'on découvre le monde avec son regard naïf. Tantôt touchant, tantôt énervant.
Le second personnage principal a attisé ma curiosité. Tadeck est un homme au passé tourmenté et désireux de rétablir la paix dans le royaume. J'ai hâte d'en découvrir davantage à son sujet.

Intemporia est loin de révolutionner le genre. Je pense lire la suite par curiosité et parce-que malgré tout, je me suis un peu attachée aux personnages. Et bon, comme dit précédemment, l'écriture de l'auteur est belle.

Note globale: 6,5 /10.
 
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...